Language Swap

Le Language-swap est une innovation technologique qui devrait révolutionner le marché de l’e-learning. Cette plateforme vient contourner les difficultés que l’on rencontre bien souvent dans les formes classiques d’apprentissage de langues et apporter une innovation dans le domaine la formation à distance.

Une formation linguistique

Conçue par Boubacar Diawara, la plateforme Language swap se pose comme une innovation dans le secteur de l’e-learning.  Cette nouvelle technique d’apprentissage se pose comme une solution digitale qui se base sur des études théoriques et pratiques et permet aux élèves de faire des bains de langue avec des natifs et d’autres apprenants qui souhaitent échanger leurs connaissances et partager leurs propres compétences linguistiques.

Cette nouvelle méthode d’apprentissage se pose comme la solution idéale pour apprendre de nouvelles langues. En effet, Language-swap se base sur le concept d’e-learning participatif et collaboratif. Pour rappel, cette technique d’apprentissage ressemble aux formations à distance classique puisque les élèves ne sont pas soumis aux contraintes du temps et des lieux et comme ils peuvent suivre les cours depuis chez eux ou dans n’importe quel lieu où il y a une connexion internet, cela conforte le côté pratique de la formation.

Créer de nouvelles interactions

Boubacar Diawara a déclaré que cette plateforme est la première start-up parisienne qui mise sur la communication entre les personnes. Les apprenants peuvent notamment étoffer leurs réseaux personnels en créant des interactions avec les autres utilisateurs. Ils gagnent ainsi de nouveaux contacts en Europe ainsi que dans le reste du monde. D’après son créateur, Language-swap vient révolutionner le marché en combinant les avantages de l’e-learning avec celles de Linkedin et de Bla Bla Car. Pour rappel, bla-bla car est un service de covoiturage français qui met en relation les conducteurs en Europe qui suit un même trajet et qui recherche des coéquipiers afin d’alléger les frais. Les conducteurs publient ainsi leurs annonces sur le site de bla-bla et les passagers achètent leur place en ligne.

Le Language swap reprend le même procédé et l’entraide est mise en avant. L’élève peut devenir professeur à tout moment et vice-versa.  Que l’on ait suivi des études en finance, en marketing ou en droit, ce qui est sûr, c’est que l’on peut trouver des correspondants travaillant dans d’autres domaines et qui peut s’entraider. Cet échange de compétence linguistique permet ainsi aux apprenants de booster leurs connaissances et se pose comme un partenariat gagnant-gagnant ou chaque partie profite de nombreux avantages.

Des échanges de compétence

Les partenaires peuvent choisir un thème précis dans leur domaine de compétences et baser leurs échanges dessus afin de booster leurs connaissances et fluidifier leur façon de parler. Aussi, les apprenants, anglophones et francophones, peuvent enchainer les discussions sur différents thèmes en choisissant de parler français ou anglais. L’autre avantage de ce système, c’est les économies que font les participants, notamment au niveau des frais de cours en ligne. Chaque élève peut notamment faire des économies pouvant aller jusqu’à 50% en choisissant de diviser les frais de cours avec de nombreux partenaires.

Des packs de cours sont ainsi proposés aux élèves afin qu’ils puissent inviter d’autres élèves à se départager les frais et à échanger les compétences. Les packs duo restent les plus intéressants dans la mesure où il invite deux élèves (professeur et élève) à échanger leurs bonnes pratiques.

Articles similaires :

  1. La vidéo vient révolutionner l’e-learning
  2. Le marché du e-learning atteindra un chiffre d’affaires de 8 milliard d’Euros en 2016
  3. Le video-learning sur mesure est la suite logique à l’e-learning