workday

Les solutions en e-learning se multiplient et les enseignes spécialisées sont de plus en plus nombreuses à proposer des formations dédiées. La dernière à être entré dans le secteur est le spécialiste de la finance et des RH, Workday, qui propose désormais une solution de gestion de l’e-learning.

Un nouvel outil de gestion du RH

Conscient qu’il est plus que nécessaire de bien gérer les ressources humaines, Workday propose désormais une solution de gestion de l’e-learning. Connu comme étant l’un des leaders dans le domaine de la finance et de la ressource humaine en mode Saas, Workday promet une intégration native aux entreprises désireuses d’optimiser leurs outils de gestion des ressources humaines.

Cornerstone OnDemand et Saba comptent parmi les spécialistes dans le domaine, mais il semblerait qu’ils ne soient plus les seuls.  Le produit de gestion de l’e-learning proposé par Worday se rapproche d’un Learning Management System (LMS) et a été baptisé « Learning ». Ce projet devrait être lancé d’ici le second semestre 2016, mais jusque-là, Workday travaille encore à ce que le projet soit parfaitement adapté aux besoins des entreprises clients.

Learning : plus qu’un simple outil d’apprentissage

Lors du Rising qui s’est tenu récemment à Las Vegas, Workday a avancé qu’il travaillait en étroite collaboration avec des sociétés spécialisées dans l’objectif d’améliorer les fonctionnalités de son LMS. À noter que la méthode LMS, aussi appelée design thinking, est une technique qu’utilisent la plupart des éditeurs pour améliorer la fluidité de leurs programmes. Par ailleurs, Workday propose une intégration native aux applications RH maison ainsi que des solutions adaptées aux Smartphones et autres tablettes. L’idée est de proposer une solution collaborative qui soit adaptée à la plupart des logiciels disponibles actuellement sur le marché.

Le nouveau « Learning » devrait également intégrer un système de recommandation qui a pour rôle de suggérer des cessions aux employés, et ce, en fonction de leur poste, de leurs compétences et de leurs capacités d’apprentissage.  Très complet, le module de formation en e-learning traite des activités micro-learning en passant par les formations de bases ainsi que les formations personnalisées.

Workday : une vision sur le long terme

Au lieu de les voir comme des concurrents, Workday a choisi de collaborer avec Cornerstone et Saba.  Bien évidemment, il devra se faire à l’idée que la concurrence sera féroce lorsque le module Learning sera disponible, mais l’éditeur a tout de même assuré qu’il n’allait pas pour autant laisser tomber leurs clients communs.

Pour rappel, Workday a été fondé en 2005 par deux anciens employés de PeopleSoft, David Duffield et Aneel Bhusri. Coté à la bourse de New York depuis 2012, l’éditeur a enregistré une croissance de plus de 51 % sur un an et a engrangé un chiffre d’affaires de plus de 282,7 millions de dollars de revenus.  Cependant, même avec des bénéfices pareils, l’éditeur californien doit essuyer quelques pertes. Le lancement de ce nouvel outil devrait les aider à remonter la pente. Elle compte notamment parmi ses clients les plus fidèles : Philips, Lafarge, Sanofi, Euronext ou encore Essilor et la liste devrait en compter plus avec l’arrivée du module « Learning ».

Articles similaires :

  1. Youzzers : le réseau social spécialisé dans l’e-learning
  2. La Commission européenne alloue 5 millions d’euros pour l’innovation dans le domaine du e-learning scolaire
  3. L’Académie de la franchise lance une formation en e-learning