vigipharm

Vigipharm, le spécialiste de la vigilance des produits de santé, continue sur sa lancée et vient d’inaugurer ses nouveaux locaux à Montpellier, sur le Parc 2000. Plus d’espaces, plus de produits et résolument plus de clients, la stratégie d’expansion de l’enseigne semble bien fonctionner.

Une stratégie d’extension bien rodée

Le 20 mai dernier au Parc 2000, les Montpelliérains ont pu assister à l’ouverture des nouveaux locaux du spécialiste de la vigilance des produits de santé, Vigipharm. L’enseigne bénéficie ici de plus grands espaces de vente 850m²), ce qui lui permettra de développer ses activités et même d’étendre ses services. Les nouveaux locaux intègrent notamment une salle de sport pour les salariés ainsi que divers laboratoires. En parallèle, cette nouvelle ouverture s’accompagne du lancement des modules d’e-learning.

Il convient de rappeler que Vigipharm se spécialise dans la vigilance des produits de santé et se charge tout particulièrement de la gestion, partielle ou totale, du service de vigilance sanitaire des laboratoires pharmaceutiques. Pour assurer des services de qualité, l’enseigne s’est entouré d’une équipe de professionnels dont des pharmaciens pharmaco-vigilants, des médecins experts en dermatologie, des toxicologues et des cosmétologues, des médecins experts en dermatologie et en cancérologie ainsi que des opérateurs de saisie et des gestionnaires de base de données.

Mieux savoir ce qu’est la matério-vigilance

Caroline Navarre, fondatrice et dirigeante de Vigipharm, avance que les apprenants n’étaient qu’une vingtaine au départ et sont maintenant une trentaine. C’est d’ailleurs pour cela que l’enseigne a choisi d’optimiser ses formations et mettre en place de nouvelles activités. Ainsi, on retrouve un nouveau service d’information médicale qui permet aux patients et aux professionnels de santé de retrouver des compléments d’information et des conseils répondant à tous leurs besoins. Ce type de services compte d’ailleurs parmi les demandes les plus posées auprès des laboratoires.

Si les autres enseignes choisissent d’externaliser leurs services, Vigipharm a choisi de mettre en place un service de recrutement qui a pour rôle d’embaucher une équipe de professionnels pour chaque branche, dont des traductrices médicales. C’est également une manière d’anticiper les éventuels changements de règlementation concernant les dispositifs médicaux et leur utilisations. Pour rappel, il se dit que les laboratoires devront embaucher un interne sur la matério-vigilance qui se chargera de surveiller les éventuels incidents lors de l’utilisation de dispositifs médicaux.

Pourquoi avoir opté pour l’e-learning ?

Toujours dans l’optique d’améliorer ses services et de se développer Vigipharm a mis en place des modules de formation en e-learning. Développés avec l’entreprise montpelliéraine Callimedia, expert en solutions e-learning et en pharmacovigilance, ces modules de formations devraient être commercialisés dès le mois de juin. Comme le secteur de la pharmacovigilance est un secteur très concurrentiel, il est impératif que les équipes des laboratoires se tiennent au courant des dernières innovations et des nouvelles pratiques. Vigipharm a ainsi choisi d’anticiper les besoins en choisissant de former tous leurs collaborateurs, même ceux qui occupent des postes de standardiste. Comme les laboratoires de l’enseigne comptent des milliers de salariés, il est devenu plus judicieux d’opter pour la formation à distance, moins couteuse et plus pratique, au lieu du présentiel.

Articles similaires :

  1. Laforêt propose à ses franchisés une formation e-learning
  2. Itycom propose le digital learning aux entreprises
  3. Texas Instruments propose une formation en ligne pour les enseignants