e learning

Unidistance vient de lancer le « Certificate of Advanced Studies », un grand pas pour l’établissement valsain qui ambitionne d’étendre son activité à travers l’Europe. Elle devrait également compléter son offre de formation par un programme sur la biométrie et la vie privée.

Booster l’offre de formation à distance

L’établissement fonde son offre de formation sur des enseignements techniques, mais comme la demande est sans cesse en recrudescence, il a choisi de rajouter une branche de formation généralisante sur les enjeux et la protection à son offre de formation en e-learning actuelle. Aussi, Unidistance va proposer des séances de formation portant sur la biométrie et la vie privée ouvrant sur l’obtention d’un Certificate of Advanced Studies (CAS). Ce diplôme a été crée grâce à un partenariat avec le centre de recherche sur les technologies de l’information Idiap et vient à la suite de la mise en place) la suite d’une nouvelle directive européenne qui sera appliquée dès le mois de mai 2018.

Les entreprises suisses et dans le reste de l’Europe qui accède aux données biométriques doivent compter avec l’utilisation d’un data security officer, surtout si les données concernent des datas de citoyens européens.

Une formation complète en biométrie

Le Certificate of Advanced Studies (CAS) proposé par l’établissement valsain a été conçu afin de préparer les apprenants à un domaine particulier où les enjeux sont multiples. Ce type de formation est d’ailleurs une première en Suisse et en Europe et il est intéressant de rappeler que tous les cours seront donnés en anglais et assurés par des professeurs de divers continents. Si Unidistance a mis rapidement en place son offre, c’est surtout pour surfer sur les avantages promis par la nouvelle directive européenne. L’établissement pourra en effet élargir son offre de formation dans toute l’Europe.

Il est intéressant de rappeler que la formation s’ouvre à toutes les professions liées à la biométrie ainsi qu’à toutes les personnes souhaitant compléter leurs connaissances de la biométrie et son rapport avec la vie privée. C’est ainsi une forme de formation généralisante que l’établissement souhaite proposer. Tous les aspects technologiques, légaux et éthiques de la biométrie ainsi que la protection des données et la science criminelle seront traitées au fil de la formation.

Un accès facile pour une formation en continu

La sélection des inscrits se fait sur dossier, surtout pour les personnes qui disposent de trois ans d’expériences dans un domaine particulier. Aussi, ce ne seront pas seulement les personnes qui disposent d’un diplôme universitaire qui sont les seuls à pouvoir accéder à la formation, ce qui agrandit le nombre d’éventuels inscrit. Bref, toutes les personnes qui sont concernées par la directive européenne pourront accéder aux cours.

Les formations à distance d’Unidistance sont flexibles, ce qui fait que les apprenants pourront apprendre à leur propre rythme. Ils pourront par exemple compléter leur cursus sur une période de 3mois ou en une année. L’apprenant pourra ainsi répartir son travail en 12 mois selon sa disponibilité. Durant leur formation, les apprenants profitent d’un bon encadrement par des professionnels dans le domaine.

Articles similaires :

  1. Essilor mise sur l’e-learning pour se développer à l’international
  2. Est-il possible d’instruire ses enfants à la maison en toute légalité ?
  3. eLearning-Valais 3.0 : Klewel, UniDistance et l’Idiap collaborent sur la création d’une solution d’e-learning