formation à distance en langues

Poulina, le groupe tunisien spécialisé dans l’importation de reproducteurs et la distribution de produits transformés propose désormais une formation à distance en langues. Ce projet pilote a été présenté hier dans un hôtel de Tunis et sera destiné à plus de deux mille demandeurs d’emploi.

Pourquoi une formation à distance en langues ?

Que ce soit en Tunisie ou dans le reste du monde, les demandeurs d’emploi doivent désormais parler au minimum deux langues, dont l’anglais et le français. Le hic, c’est que la plupart des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur ne disposent pas toujours des bonnes bases et c’est notamment pour pallier les lacunes que le ministère s’est allié à Poulina Group Holding pour la mise en place d’une formation en ligne en langues. Les deux parties estiment que ce nouveau projet va permettre de réduire le nombre de chômages et de booster le secteur de l’emploi.

Pour rappel, le groupe Poulina est un acteur de choix dans le paysage économique de la Tunisie et il compte bien contribuer à la réussite du projet grâce aux expériences qu’il acquises dans le domaine et les nouvelles technologies qu’il emploie. La formation à distance en langues s’inscrit notamment dans le cadre d’un projet pilote et s’il s’avère efficient, il sera proposé à l’ensemble des gouvernorats tunisiens. Déjà accessible aux personnes souhaitant intégrer la vie active et soucieuse de trouver un travail à l’étranger, la formation devrait connaitre un vif succès.

Un projet innovant pour le secteur de l’emploi

Le projet a été initié par le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi et mis en place avec la collaboration d’ANETI et d’Aster training, filiale de Poulina Group Holding. La formation à distance en langues est proposée à destination de plus de deux mille demandeurs d’emploi. Si mille profitent d’une formation en langue française, les mille autres pourront accéder à des formations en langue anglaise. À noter que les participants seront groupés par équipe de 50 et que la sélection des heureux bénéficiaires sera remise aux bons soins des bureaux de l’emploi et du travail indépendant ainsi que les organismes chargés de la formation.

Ce projet pilote est une innovation dans le secteur de l’emploi puisqu’en plus de booster l’employabilité des candidats, cela leur ouvre de nouveaux horizons. En effet, en ayant de bonnes bases dans les deux langues, les jeunes diplômés pourront plus aisément trouver des emplois à l’étranger à ne citer que le Canada qui offre de nombreuses possibilités pour ces dirigeants de demain. Tous les moyens ont donc été mis en œuvre pour que le projet trouve écho. De nouvelles technologies de l’information et de la communication ont notamment été mobilisées pour que les participants puissent profiter des dernières méthodologies en vogue. L’objectif est bien évidemment d’aider les jeunes tunisiens à avoir un très bon niveau autant à l’oral qu’à l’écrit de la langue française et anglaise, mais aussi d’éviter aux apprenants d’avoir à se déplacer en salle comme pour les cours traditionnels. À l’issu de la formation, les candidats recevront un diplôme certifié et reconnu à l’échelle mondiale, de quoi les aider à trouver plus aisément un poste clé à l’étranger.

Articles similaires :

  1. Le gouvernement régional bruxellois lance une plateforme d’auto-formation en langues
  2. MOOCamp day en France et en Tunisie : créer des cours en ligne innovants
  3. Funéplus lance sa formation funéraire en ligne !