openclassrooms

Openclassrooms vient de réaliser un coup d’éclat en amassant plus de 6 millions d’euros grâce à sa dernière levée de fonds. Cette somme va servir à optimiser les offres de formation de la start-up, mais aussi l’aider à étendre son projet dans le reste de l’Europe.

Les offres d’Openclassrooms

MOOC, simulateurs d’entretiens d’embauche, serious games, il existe actuellement diverses solutions d’apprentissage permettant à chacun de trouver aisément le type de formation qui lui convient au mieux. Openclassrooms compte parmi ces grands noms de la formation à distance qui se distinguent par ses formations en e-learning alliant innovation et praticité. Durant la formation proposée par Openclassrooms, les apprenants peuvent télécharger gratuitement des e-books, suivre les sessions live avec divers intervenants, dont des experts et des professeurs.

Depuis quelques années, la start-up Openclassrooms réalise des levées de fonds lui permettant d’améliorer ses offres de formation et pour la troisième fois depuis son lancement, Openclassrooms, annonce une nouvelle levée de fonds qui a été annoncée comme étant la plus importante qu’elle n’ait jamais faite. Aussi, Openclassrooms s’assure de bons fonds avec plus de 6 millions d’euros récoltés grâce à sa dernière levée de fonds, ce qui lui donne les moyens de booster ses formations et d’étendre son projet afin de conforter sa place de leader européen dans le secteur de l’e-learning.

Une start-up aux offres innovantes

Il convient de rappeler que la start-up a été créée en 1999 par Pierre Dubuc et Mathieu Nebra et à ses débuts, la start-up se dénommait Site du Zéro. Elle compte une trentaine de salariés et sa renommée est telle que la start-up peut se targuer d’avoir 3 millions d’utilisateurs par mois. Spécialisée dans la culture digitale (code, marketing digital, entrepreneuriat, développement mobile…), la start-up propose des formations en e-learning qui ouvrent sur des certifications validées par l’État. Aussi, les apprenants pourront bénéficier du diplôme de bachelor « Chef de projet multimédia », réalisé en partenariat avec l’école IESA.

Cette levée de fonds qui a permis à la start-up de récolter la somme de 6 millions de dollars est la plus importante qu’elle a réalisée jusqu’ici.  Elle a pu les acquérir grâce à la participation d’investisseurs de renom tels que Bpofrance, de Citizen Capital, mais aussi de Xavier Niel. Une partie de l’argent ainsi récolté servira au déploiement de l’entreprise dans le reste de l’Europe, notamment en Espagne et au Royaume-Uni. L’autre partie permettra à la start-up de créer de nouveaux parcours diplômants.

Des levées de fonds importantes

La première levée de fonds réalisée par la start-up en 2012 lui a permis d’amasser 1,2 million d’euros. L’entreprise spécialisée dans l’e-learning a ensuite mis en place une nouvelle levée de fonds en 2014 lui permettant de faire l’acquisition d’un autre million d’euros grâce à l’investisseur historique Alven Capital. Cette nouvelle levée de fonds est assurément la plus importante, car elle lui a permis d’acquérir plus de 6 millions d’euros. Comme il a été dit plus haut, cette somme servira à étoffer ses offres de formations et de proposer notamment, une offre premium avec à l’issue de la formation, une certification des connaissances gratuite.  La levée de fonds permet également à la start-up de réduire le nombre d’encarts publicitaires présents sur sa plateforme.

Par rapport aux autres concepteurs de formation tels que Coorpacademy et Unow qui ont respectivement récolté 3,2 millions d’euros et 800.000 euros en 2014 et en 2016, cette levée de fonds reste la plus importante réaliser à ce jour dans le secteur.

Articles similaires :

  1. La Commission européenne alloue 5 millions d’euros pour l’innovation dans le domaine du e-learning scolaire
  2. E-learning : une levée de fonds qui atteint 49,5 millions de dollars pour Coursera
  3. Le marché du e-learning atteindra un chiffre d’affaires de 8 milliard d’Euros en 2016