restaurateurs

Il semblerait que l’e-learning ait définitivement trouvé sa place dans le secteur de la restauration. Le Groupement professionnel des restaurateurs et hôteliers de Genève a notamment choisi d’opter pour l’e-learning pour leurs formations. Des horaires plus flexibles et des emplois du temps plus adaptés à leur rythme de travail, voilà ce dont les cafétiers et les restaurateurs espèrent bénéficier en optant pour cette méthode d’apprentissage innovante.

La nouvelle loi sur les débits de boisson

La nouvelle loi sur les débits de boisson oblige les restaurateurs genevois à disposer d’une patente pour leur activité et à redéposer une demande d’autorisation d’exploiter afin d’en recevoir.  Si l’on sait que seulement 1881 établissements genevois sur 2644 ont déposés leur dossier dans les délais impartis,  le reste des exploitants devraient ainsi penser à s’y mettre. Là où le bât blesse, c’est que pour être en règle, les restaurateurs et les cafetiers doivent  suivre une formation pendant trois mois et verser une caution de près de 3000 francs.

Les exploitants devront ainsi fermer leur établissement pendant la durée de la formation, ce qui nuirait à la rentabilité de leur activité. Cependant, les formations proposées par la Société des Cafetiers, Restaurateurs, Hôteliers de Genève (SCRHG) ne sont pas obligatoires et les restaurateurs peuvent réviser seuls et passer l’examen sans pour autant avoir assisté aux cours.

Des formations plus adaptés aux emplois du temps des cafetiers

Pour aider les restaurateurs et les cafetiers à mieux réguler leur emploi du temps, le Groupement Professionnel des Restaurants et Hôteliers (GPRH) a mis en place un centre de formation. Ouvert depuis l’année dernière,  le centre de formation propose aux exploitants de suivre des cours de préparation à l’examen qui sont proposés sous forme de formation à distance ou e-learning. Le choix de cette méthode d’apprentissage est de fournir une alternative aux participants mais aussi et surtout de les aider à mieux gérer leur temps.

Bien évidemment, l’e-learning ne peut remplacer les interactions humaines qu’il y a dans le présentiel mais c’est une alternative de choix pour les cafetiers et les restaurateurs qui n’ont pas à fermer leurs établissements pendant la durée de la formation. D’autre part, le Groupement Professionnel des Restaurants et Hôteliers (GPRH)  propose également des cours en salle pour compléter les cours en ligne, ce qui devrait satisfaire tout le monde.

Des formations qui répondent à tous les besoins

La formation semble de plus en plus séduire les restaurateurs et les cafetiers. Rien qu’en 2015,  35 élèves ont participés à la formation de deux semaines et ce chiffre est passé à 60 en 2016. La session d’automne affiche 80 inscrits, ce qui fait que les restaurateurs y ont réellement trouvé leurs avantages. Les formations se composent de divers modules et ce qui plait avec la méthode blended learning, c’est que les formations allient cours en ligne et en présentiel, de quoi répondre à tous les besoins. A noter que l’ensemble des cours ont été développés avec la collaboration de la HES-SO Valais, qui se spécialise depuis une dizaine d’année dans la conception de  modules de formation à distance.

Articles similaires :

  1. Evolucare Technologies se tourne vers l’e-learning
  2. L’Office du Tourisme de Taiwan et des USA se tourne vers l’e-learning
  3. L’Afrique se tourne vers les MOOCs