MOOC

 

Centrale Lille ouvre la voie vers une nouvelle forme d’enseignement en proposant sur Internet une formation à la gestion de projet ; une formation gratuite, ouverte à tous et certifiante. Le MOOC lillois n’est pas le premier mooc francophone mais il est le seul qui délivre un certificat au terme des cours.

Rémi Bachelet (docteur en sciences de gestion et directeur adjoint du Master recherche Modélisation et Management des Organisations à l’Ecole Centrale de Lille) qui est à l’origine de cette initiative souhaite que les participants soient « capables de concevoir et de piloter un petit projet ». En effet,  La première édition organisée du 18 mars au 20 avril 2013 du MOOC GDP a été un véritable succès avec 3600 participants et 1761 certificats décernés, soit un taux de réussite global de 66%.

Forte de ce premier succès, Centrale Lille a ouvert la seconde session de son MOOC « gestion de projet »  le 16 septembre jusqu’au 20 octobre. Le MOOC  fonctionne en format ouvert ; toute personne dotée de bonne volonté peut contribuer à la conception du cours. Toute l’équipe est bénévole, le budget de la première session n’a pas dépassé 400 euros en coûts directs !

MOOC définition et objectifs

MOOC : pour « Massive open online course », CLOM en français « Cours en ligne ouverts et massifs », est l’acronyme le plus célèbre de la rentrée 2013. Le mouvement « MOOC » qui date de l’année 2010, entend révolutionner l’enseignement et ce en associant outils numériques et apprentissage collaboratif à distance. Les participants aux cours, enseignants et apprenants, viennent du monde entier. Ils travaillent et communiquent par internet. Les supports de cours sont variés : vidéos, quizz interactifs, forums de discussion etc. sont mis à disposition au fur et à mesure de l’avancement.

Le MOOC GdP  propose différents niveaux de certifications : classique, avancé et par équipe. A chaque niveau correspond des évaluations différentes. Les certificats de réussite seront délivrés par l’École Centrale de Lille, grande école d’ingénieurs généraliste, établie en 1854.

- Pour valider la certification de base  « classique » il faudra environ 2 heures de travail par semaine (soit une validation de 12 heures au total) : QCM chaque semaine + questionnaire de bilan à la fin du MOOC.

- Pour les participants désireux d’approfondir, une certification avancée de gestion de projet est également proposée, avec des travaux (compte-rendu de réunion, diagramme de Gantt, etc.) à rendre chaque semaine, et évaluation de copies de pairs (chaque participant doit également évaluer plusieurs travaux rendus par les autres inscrits).  Au total il faut valider 32 heures pour ce certificat avancé.

- Les personnes qui souhaitent pratiquer le travail concret et obtenir le certificat par équipe peuvent rejoindre un des projets proposés sur le forum pour participer à sa phase « étude » : il faut monter un projet avec définition d’un cahier des charges, etc.

2ème édition et nouveautés

Pour cette session, le MOOC GDP n’est plus hébergé aux Etats-Unis, mais en France par la plateforme française Unow, et a déjà réuni plus de 7500 inscrits. Hébergé sur des serveurs français, les organisateurs auront un contrôle total sur la plate-forme et le devenir des données. Côté partenariats les choses semblent prometteuses. Du côté académique, le MOOC va être intégré dans le cursus de plusieurs établissements. Ainsi,  on compte six promotions d’étudiants d’écoles d’ingénieurs parmi les inscrits. Par ailleurs, un partenariat a été passé avec l’Agence Universitaire de la Francophonie ; 280 salariés suivent également le MOOC dans le cadre de leur profession.

Lors de cette deuxième édition, on compte 5 semaines de cours (4 semaines pour la 1ère session). Il y aura comme d’habitude les devoirs à rendre chaque week-end, et la phase de projets par équipes après le cours de cinq semaines.

Semaine 1 : Notions fondamentales du management et de l’organisation des projets

Semaine 2 : Utiliser les outils internet, évaluer financièrement un projet

Semaine 3 : Maîtriser les bases d’organisation : négocier les objectifs, gérer les réunions, faire les comptes-rendus et répartir le travail

Semaine 4 : Réaliser une analyse fonctionnelle et formaliser un cahier des charges.

Semaine 5 : Outils avancés de gestion de projet : conception, planification, budget…
Bref, les MOOCs donnent la possibilité de choisir d’étudier ce que l’on veut quand on veut/peut et le potentiel est énorme.

 

Articles similaires :

  1. Google va se lancer dans la formation à distance
  2. Youzzers : le réseau social spécialisé dans l’e-learning
  3. La Commission européenne alloue 5 millions d’euros pour l’innovation dans le domaine du e-learning scolaire