asder

L’association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables (Asder) doit composer avec la baisse des aides régionales, les forçant à adopter de nouvelles mesures pour assurer la pérennité de leurs activités.

Un MOOC en accès libre pour l’Asder

L’association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables (Asder) vient de lancer une formation en ligne ouverte à tous. Proposée sous la forme d’un MOOC, la formation en ligne est dédiée à réhabilitation énergétique et est accessible au grand nombre, car elle est gratuite. Interrogée sur le pourquoi de la mise en place du MOOC, Anne Rialhe, la présidente de l’association a déclaré que cette formation devrait apporter des éléments techniques et socio-économiques aux problématiques posées dans le domaine du développement des énergies renouvelables.

Cette nouvelle formation devrait également aider l’Association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables à profiter des retours positifs d’une belle vitrine nationale. En effet, la formation en ligne est actuellement suivie par 7500 personnes sur l’ensemble du territoire national.

Une offre de formation variée

Il est intéressant de rappeler que cette formation a été mise en place avec la collaboration de l’association d’expertise et de formation, Arcanne. Le MOOC a été pensé pour aider au développement de l’offre de formation proposée par l’Asder. À noter que la formation à distance proposée par l’association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables se compose de divers modules, allant des volets sur la maîtrise des énergies, des énergies renouvelables, mais aussi de l’éco-construction.

L’association s’est également associé avec le pôle excellence bois de Rumilly pour la mise en place d’une formation technique entièrement dédiée à la conduite et la maintenance de chaudières collectives bois.  Enfin, un partenariat avec l’Institut national de l’énergie solaire et le centre de formation Neopolis (CCI de la Drôme) a permis de compléter l’offre de formation par un module consacré à la formation de technicien bâtiment basse consommation a encore été mise sur pied. En proposant ainsi un large offre de formation, l’association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables (Asder) espère compenser le manque de stagiaires dans ses salles à cause des règles de prise en charge au niveau de la région qui viennent d’être durcis.

Une offre pour accompagner les collectivités

L’association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables propose également un accompagnement de choix aux collectivités souhaitant optimiser la mise en œuvre de leur plateforme de rénovation énergétique. À noter que la première plateforme a été lancée au début de l’année 2017 sur le territoire de Cœur de Savoie sur un projet de collaboration avec l’Adème et la région.  D’autres projets devraient dans ce même type devraient voir le jour dans d’autres régions comme le Cœur des Bauges, la ville de Chambéry et l’Arly-Isère. Les  outils proposés par l’Asder ont pour objectifs d’aider les porteurs de projet énergétique à optimiser leurs activités (diagnostic, ingénierie technique et financière). Les professionnels souhaitant gagner en compétences ou optimiser leurs services pour proposer une offre plus globale y trouveront aussi la réponse à leurs besoins.

Enfin, rappelons que l’association vient de restructurer son équipe afin de réduire au mieux ses charges. Fondée dans les années 80 pour promouvoir les énergies renouvelables et la sobriété énergétique, l’association gagne aujourd’hui à se faire connaître grâce à sa formation en e-learning.

Articles similaires :

  1. Funéplus lance sa formation funéraire en ligne !
  2. Le CCU lance Imparà u corsu : la nouvelle méthode d’apprentissage en ligne de la langue corse
  3. Le groupe 2MI lance une nouvelle école en ligne