LSF en ligne

La ville de Sydney a accueilli du 16 au 18 octobre la seconde Conférence Internationale de la Fédération Mondiale des Sourds. Cet évènement a eu lieu à Wesley Conference Centre et avait comme objectif principal la recherche de l’égalité pour les personnes sourdes. Le thème de « l’égalité dans la langue et la linguistique » a été au cœur des débats et ce dans le but de sensibiliser les acteurs de l’éducation à l’importance de l’apprentissage de la langue des signes.

Programme de l’évènement :

La conférence a constitué une occasion pour les personnes malentendantes de se rassembler et de faire connaître leurs contributions au progrès mondial dans les différents domaines linguistique, artistique, social, politique et culturel. Ils ont également réclamé leur droit à l’égalité et à l’intégration. Le programme de la Conférence Internationale de la Fédération mondiale des Sourds s’articule autour de quatre thèmes majeurs qui sont les suivants :

1. L’égalité dans la langue et la linguistique

2. L’égalité dans la communauté

3. Plaider en faveur de l’égalité

4. L’égalité dans la jeunesse et l’éducation

Les enfants sourds ont le droit d’apprendre

A cause du manque de professionnels d’enseignement de la langue de signe dans le monde, les enfants sourds se voient privés de leur droit à l’éducation. Outre le nombre insuffisant d’enseignants de la langue de signes, la plupart des parents semble ignorer que leurs petits souffrant de surdité ont le droit d’aller à l’école ! Un doute subsiste quant aux capacités mentales des sourds « Notre handicap n’affecte que notre ouïe, pas nos facultés mentales », assure une enseignante sourde lors de la conférence.

L’objectif principal de la conférence était de mettre l’accent sur l’importance d’apprendre la langue des signes qui reste le moyen unique permettant à une personne malentendante de s’intégrer dans la société et de trouver un emploi. Il est urgent alors de mettre en pratique les principes de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies qui stipule que les gouvernements doivent encourager et promouvoir l’apprentissage de la langue en investissant davantage dans la formation des enseignants qualifiés afin de faciliter l’accès des enfants sourds à l’éducation.  

Des cours en ligne pour l’apprentissage du langage des signes

L’apprentissage de la langue des signes en ligne pourrait résoudre le problème des enfants sourds n’ayant pas la possibilité d’aller à l’école. Le projet de l’apprentissage en ligne est en cours d’élaboration par quelques écoles et organismes qui cherchent à faciliter l’apprentissage de la langue et la rendre à la portée de tous. Dans ce cadre, on note le lancement sur Internet des cours de LSF en ligne (langue des signes française). Cette idée d’exploiter la toile afin d’assurer une certaine égalité dans le droit à l’apprentissage entre les personnes souffrant d’un handicap et le reste du monde permettra l’accès à l’éducation par un plus grand nombre d’enfants sourds «La langue des signes est cruciale pour que les personnes sourdes puissent communiquer, s’exprimer et apprendre » affirme Shantha Rau Barriga, directrice de la Division des Droits des personnes handicapées de Human Rights Watch.

 

Articles similaires :

  1. EMLYON Business School lance un cours en ligne gratuit sur l’entrepreneuriat
  2. Soutien scolaire en ligne gratuit aux élèves de Garges-lès-Gonesse
  3. L’université française s’ouvre à l’enseignement en ligne à partir de janvier 2014