grovo

Si l’e-learning est définitivement partout, il reste que ce n’est pas la seule solution qui permette d’optimiser les formations, surtout en entreprise. Grovo, une start-up américaine spécialisée dans l’e-learning a notamment choisi de mettre en avant une nouvelle technique d’apprentissage : le micro-learning, tout aussi pratique et efficace que son prédécesseur !

Le micro-learning au service de l’apprentissage

Pour Grovo, une formation n’a pas à durer des heures, l’objectif est que l’apprenant en retienne l’essentiel, ce qui fait que même si elle ne dure que quelques minutes, la formation restera efficace. La start-up américaine spécialisée dans l’e-learning vient récemment de réaliser un tour de table de près de 40 millions de dollars grâce à Costanoa Venture Capital, Greg Waldorf, SoftTech VC, Vayner Capital et surtout, grâce à son principal investisseur, Accel Partners. Grovo n’en est pas à son premier tour d’essai puisqu’elle a déjà réalisé une levée de fond de plus de 15 millions de dollars l’année dernière.

Aussi, pour innover, la start-up américaine a choisi de se tourner vers le micro-learning, une technique d’apprentissage qui repose sur des vidéos de 144 secondes maximum.  Ce sont les employés de la start-up américaine qui bénéficieront en premier lieu de la formation et comme la formation est disponible en ligne depuis 2010 via une plateforme dédiée, elle devrait être ouverte aux autres utilisateurs.

Booster les compétences sur le long terme

La plateforme de formation de Grovo s’axe ainsi sur le micro-learning, une technique d’apprentissage innovante qui propose aux utilisateurs d’accéder à de courtes vidéos de 144 secondes maximum. L’idée étant de raccourcir au mieux les formations afin qu’elles soient plus intéressantes et moins ennuyeuses. La start-up américaine espère ainsi que la formation permette de booster les compétences de ses employés et ce, sur le long terme.

Grovo a choisi de miser sur l’innovation et de se tourner vers une formation en ligne personnalisée. Il convient de noter que Grovo n’est pas la seule puisque de plus en plus d’entreprises se tournent aujourd’hui vers le micro-learning et le propose aux côtés de leurs offres de base. En effet, les formations de courtes durées tendent à être de plus en plus encourues, surtout pour l’apprentissage de la bureautique. LinkedIn, le réseau social professionnel en ligne, compte d’ailleurs parmi les premiers à s’être intéressé au micro-learning.  Il a notamment fait en 2015, l’acquisition de la plateforme de tutoriel en ligne, Lynda.com, pour la modique somme de 1,5 milliard de dollars.

Des utilisateurs variés pour cette technique d’apprentissage unique

Grovo ne fait pas que proposer le micro-learning à ses employés, elle propose également aux entreprises de télécharger leurs propres contenus à savoir les vidéos et autres contenus textes utiles à leurs formations en ligne. De plus, les responsables des ressources humaines peuvent effectuer un suivi des formations, et ce, grâce au tableau de bord mis à leur disposition par Grovo.

Aussi, de nombreux utilisateurs de plus de 190 pays dont DDB Worldwide compte parmi les clients de Grovo. La start-up américaine a jusqu’ici livré plus de 9 millions de formations à des entreprises et des organismes divers tels que la NBA ou encore les Hôtel Wyndham Group, WeWork. À noter que les cours sous forme d’abonnements annuels pour chaque employé et leur prix dépendent du contenu de la formation ainsi que de l’espace de stockage disponible pour déposer les contenus d’une société.

Articles similaires :

  1. Y Generation Education révolutionne le monde de l’e-learning
  2. E-learning : une levée de fonds qui atteint 49,5 millions de dollars pour Coursera
  3. Workday se lance dans l’e-learning