Dictionnaire numériqueA l’occasion de ses 50 ans, Le Grand Robert poursuit dans la voie numérique et lance un format exclusivement numérique. Une première expérience a déjà été faite en 1989 avec une édition sur CD-Rom. L’innovation cette année consiste dans la version téléchargeable qui permet une réactualisation en permanence du contenu ainsi que la mise en ligne d’un million de liens hypertextes. Depuis jeudi 31 octobre, Le Grand Robert est donc disponible dans sa dernière version, à la fois en format CD-ROM pour PC et pour Mac et en version téléchargeable. Le dictionnaire de référence de la langue française, consulté par trois millions d’utilisateurs dans le monde, espère ainsi s’ouvrir à d’autres domaines et toucher de nouveaux publics.

Profiter des avantages du numérique

Pour le moment, la maison d’édition ne veut pas condamner la version papier de son dictionnaire, la disparition des dictionnaires imprimés du marché n’est en tout cas pas pour demain. Toutefois, les éditeurs du Grand Robert sont bien conscients que le numérique progresse rapidement et qu’il faut profiter de ses avantages. En effet, aux Editions Le Robert on observe une très forte croissance à deux chiffres sur le numérique : « On a un pouvoir de prescription, les écoliers sont encore sur le papier » précise Laurent Catach, responsable des éditions numériques, mais sans oublier de souligner que «  le jour où le cartable numérique s’imposera dans les salles de classe, le bon vieux dico qu’on feuillette n’aura sans doute plus sa place ».

L’ouvrage papier du Grand Robert, dont la dernière version remonte à 2001, est vendu à 400 euros alors que le coffret numérique est commercialisé à 149 euros seulement. Il contient entre autre un code qui permet de télécharger sur son ordinateur depuis Internet le contenu du dictionnaire comportant 100 000 termes, 325 000 citations.

La version téléchargeable offre d’autres avantages ; outre le fait qu’elle pourra être régulièrement réactualisée, elle propose une fonction cliquable sous forme d’un million de liens hypertextes. Deux atouts majeurs impossibles avec la version papier : « Le Grand Robert est un dictionnaire qui évolue en permanence », indique Edouard Trouillez, lexicologue aux éditions Le Robert, « Notre équipe de documentalistes et de lexicographes observe tous les jours l’évolution du français, ajoute-t-il, et nous proposons régulièrement des mises à jour avec des mots et des sens nouveaux ».

Le Grand Robert cherche avec cette nouvelle version améliorée et simplifiée à concurrencer les autres applications présentes sur la toile : « Sur internet, la qualité peut être variable mais la quantité est de toute façon excessive », déclare Alain Rey, directeur éditorial du dictionnaire le Robert. Il insiste au contraire sur le caractère « complet » et sur « l’information hiérarchisée » qu’offre Le Grand Robert. L’internaute est en mesure de se servir du Grand Robert comme dictionnaire de synonymes ou de citations ou encore comme un ouvrage de référence grâce à la biographie détaillée de tous les auteurs cités.

S’ouvrir à d’autres domaines et conquérir d’autres utilisateurs

Les éditeurs du Grand Robert misent sur l’aspect pratique du numérique et sa rapidité d’accès qui répondent parfaitement aux attentes des utilisateurs : « La grande force du numérique, c’est la mobilité, la simplicité et la rapidité d’accès », précise Laurent Catach qui poursuit : « Depuis n’importe où, avec n’importe quel appareil, ordinateur, tablette, on peut utiliser le dictionnaire ».

La nouvelle version numérique, avec un accès en ligne illimité, permettra entre autre au Grand Robert de conquérir un nouveau public : « La forme numérique permet de s’adresser à un nouveau public. Elle offre un outil utile et profitable, qui n’est pas réservé à des spécialistes », déclare Laurent Catach.

Les notices biographiques et bibliographiques des personnalités de différents domaines inclues dans le coffret numérique attirera sûrement une autre catégorie d’utilisateurs à côté de ses « adeptes » classiques dont l’ONU, les Alliances françaises, un grand nombre d’entreprises, les enseignants et les journalistes : « C’est l’une des forces du Grand Robert que de s’ouvrir à des personnalités au-delà de la littérature, comme des scientifiques » et « de s’adresser à un nouveau public », précise Alain Rey.

 

Articles similaires :

  1. TED : la tablette numérique française
  2. Bibliotech, la première bibliothèque numérique au Texas
  3. Rythmes scolaires à Paris : NKM lance une plateforme en ligne pour les mécontents