cours d'anglais en ligne

Dans le cadre du programme « Faire entrer l’Ecole dans l’ère numérique », le Ministère de l’Education Nationale a confié au CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) la création d’un nouveau site de soutien scolaire en ligne pour l’apprentissage de l’anglais en primaire. Le CNED a décidé dès lors de lancer un site centré sur la communauté éducative, les élèves du primaire et les enseignants du cycle 3 (CE2, CM1 et CM2) pour donner la priorité à l’apprentissage de l’anglais en école primaire : English for Schools.

La plateforme, créée en partenariat avec France-Télécom-Orange et le British Council, a pour ambition de promouvoir l’apprentissage de la langue de Shakespeare chez les élèves français en leur proposant une approche originale, ludique et interactive basée sur un ensemble de ressources anglophones multimédia, sélectionnées par les experts du CNED. Le portail est en accès gratuit aux plus jeunes ainsi qu’aux familles et enseignants. Le site English for Schools a ouvert le 10 octobre 2013. Il offre à la fois aux élèves des ressources pour apprendre l’anglais autrement et aux enseignants un espace de partage des pratiques pour faciliter la préparation de cours. Le site contient en effet deux espaces distincts : le premier « le Kids » dédié aux enfants de 8 à 11 ans, le deuxième le « Teachers » concerne les enseignants.

L’univers Kids : un espace interactif pour un apprentissage plus ludique

L’espace destiné aux élèves, nommé Univers Kids, contient environ 250 ressources multimédia ludiques et interactives (mini-jeux, jeux éducatifs, vidéo, documents sonores : chants et comptines, etc.) issues du web anglophone et sélectionnées par des experts pédagogiques du CNED. L’enfant pourra dès lors apprendre la langue anglaise en s’amusant, il sélectionnera, partagera et conservera les éléments qui lui conviennent. Chaque semaine, des nouveautés viendront s’ajouter aux anciens contenus.

Le site English for Schools met à la portée des élèves un éventail de thèmes très diversifiés : animaux, Einstein et Cie, monde à la loupe, famille et amis, folklore et culture, la grande histoire, mystères et imaginaire, géographie et vie quotidienne. Par ailleurs, le site dispose d’une fonctionnalité permettant de trier les ressources par type et support de diffusion (audio, jeu, test, vidéo et texte) ainsi que par niveau de difficulté. Cette fonctionnalité aidera les enfants à affiner les choix de leurs activités. Les enfants ont également accès à la Live Radio pour travailler la compréhension orale de l’anglais.

Par ailleurs, le site se présente comme un nouveau lien entre l’école et la famille : l’utilisation de l’espace se fait en classe et à la maison, ce qui permet aux parents de contrôler l’évolution de leurs enfants et aux élèves de travailler en autonomie chez eux.

L’univers Teachers : un espace virtuel de travail et d’échanges en ligne

L’espace Teachers se présente quant à lui comme le premier réseau dédié à l’enseignement de l’anglais à l’école primaire. Il permet des échanges d’idées et d’expériences entre les enseignants pour mutualiser leurs pratiques pédagogiques.

D’autre part, il les aide à préparer leurs cours d’anglais en s’inspirant des ressources disponibles dans l’univers Kids et qui constituent un support pédagogique très intéressant pour l’enseignant de la langue anglaise. Ceci leur facilite le choix des activités plus intéressantes à proposer à leurs élèves grâce à l’indexation des ressources en fonction du programme (activités langagières, grammaire….) et des centres d’intérêts des enfants accompagnés de  suggestions d’utilisation en classe.

Globalement, ce site d’apprentissage en ligne gratuit met l’accent sur les efforts fournis par le gouvernement français pour accélérer le développement de l’apprentissage numérique. Il participe également à promouvoir l’apprentissage de la langue anglaise chez les élèves français.

Articles similaires :

  1. L’apprentissage de la langue des signes en ligne
  2. Pili Pop, une application pour apprendre l’anglais aux enfants
  3. Un cadre français sur deux éprouve des difficultés en anglais