e-learning Singapour

Le secteur de l’e-learning connait depuis ces dix dernières années, un essor sans pareil, et d’ailleurs, les entreprises tout comme les particuliers ont très vite compris que c’est l’outil d’apprentissage de demain. Jamais à la traine, le groupe singapourien des technologies de l’apprentissage, Kydon, et le groupe vietnamien d’éducation, UNET, ont désormais choisi de se tourner vers l’e-learning.

La formation en ligne au Vietnam

Même si l’e-learning est surtout répandu en Europe, il reste que ce n’est pas la seule partie du globe qui s’intéresse aux nouvelles technologies d’apprentissage. Au Vietnam, le groupe singapourien Kydon et le groupe vietnamien d’éducation UNET viennent notamment de signer un accord portant sur l’amélioration de la coopération bilatérale en matière de formation en ligne. C’est également l’occasion pour les deux groupes de se partager les expériences acquises dans le domaine ainsi que les nouvelles pratiques à suivre.

Il convient de rappeler que la signature de cet accord a été réalisée au même moment où a été organisé le colloque sur l’e-learning « Future Learning CXO ». L’agence IE Singapore (International Enterprise Singapore), en charge de l’organisation de l’évènement, n’a pas d’ailleurs choisi cette date au hasard. Elle a estimé que le renforcement de la coopération dans la formation en ligne au Vietnam était l’occasion rêvée pour lancer le colloque.

La technologie Smart classroom

Selon les clauses de l’accord signé par Kydon, et UNET, il revient au groupe singapourien des technologies de l’apprentissage (Kydon) de fournir un centre d’e-learning pour les apprenants vietnamiens qui vont suivre la formation pendant près de neuf ans.

 David Yeo, le directeur exécutif de Kydon, a rajouté que le groupe allait aussi fournir les technologies «Smart classroom », ce qui devrait optimiser les formations en ligne. Il estime également que le Vietnam peut aisément réussir à optimiser son système d’éducation. Pour sa part, Trân Thi Ngoc Mai, directrice exécutive de l’UNET, a ajouté que l’insertion de nouvelles technologies dans les techniques d’apprentissages devrait entrainer des changements positifs dans le secteur. Elle espère également qu’une amélioration de la gestion des établissements d’enseignement va dans le sens du développement du système d’éducation vietnamien.

De grands projets à venir

Le colloque «Future Learning CXO » compte parmi les rencontres les plus attendues cette année. Pour l’occasion, plus de 70 professionnels dans le secteur de la formation seront présents dont des fournisseurs locaux, mais aussi des fournisseurs de services et de solutions éducatives étrangers. Le colloque permettra de mettre en lumière toutes les dernières innovations dans le domaine, mais aussi les nouvelles pratiques qui se font dans le monde de l’e-learning.  Par ailleurs, les participants pourront discuter avec les professionnels présents des tendances et des perspectives de l’e-learning. Et comme c’est un évènement où l’on peut également dénicher les meilleures opportunités du moment, cela devrait aider ceux qui recherchent de nouveaux défis à relever.  Enfin, il convient de rappeler que Singapour est le leader mondial en termes de technologies de l’information et de l’éducation, ce qui fait que si des innovations doivent être apportées dans le domaine de l’e-learning alors, cela devrait partir de là.

Articles similaires :

  1. Workday se lance dans l’e-learning
  2. Youzzers : le réseau social spécialisé dans l’e-learning
  3. La Commission européenne alloue 5 millions d’euros pour l’innovation dans le domaine du e-learning scolaire