e-learningL’impact de l’e-learning sur la productivité d’une entreprise ou d’une organisation ne peut être quantifié vu que cela suppose la prise en compte de nombreux facteurs qui peuvent influer sur les résultats. Il est cependant possible de mesurer son retour sur investissement et de le comparer au présentiel.

Comment calculer l’efficacité de l’e-learning ?

Pour mesurer l’impact de l’e-learning, il faut tenir compte de divers facteurs quantitatifs, logistiques, matériels et humains. Comme on le sait, l’e-learning est désormais présent dans tous les secteurs d’activité et les entreprises, tout comme les diverses organisations l’on comprit, l’e-learning est la clé qui mène à une meilleure productivité.          Ce type de formation promet notamment de nombreux avantages dont une meilleure compréhension des modules proposés, une efficacité opérationnelle et une prise en main d’outils technologiques, gage de performance.

La majorité des organisations qui ont adopté l’e-learning comme méthode d’apprentissage ont pour objectif métier la formation initiale ou l’apprentissage des fondamentaux de leur métier aux nouveaux collaborateurs. L’utilisation des outils informatiques vient parfaire la formation, car ils permettent une formation plus rapide et plus efficace.

En quoi l’e-learning booste l’efficacité opérationnelle ?

L’e-learning participe grandement à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle puisqu’il ravive des connaissances endormies tout en accordant de nouvelles compétences aux collaborateurs /salariés.

Plus concrètement, la formation à distance permet aux entreprises et aux organisations de s’entourer de collaborateurs formés aux dernières pratiques, et ce, malgré le turn over de plus en plus élevée. Cela vient également conforter l’idée selon laquelle l’e-learning promet un bon retour sur investissement. Il faudra bien évidemment bien calculer les coûts engagés dans la mise en place des matériels, mais d’une manière générale, l’e-learning est nettement plus intéressant par rapport à une formation présentielle classique.

Qu’en est-il des questions de coûts ?

Le retour sur investissement de l’e-learning pourra être calculé en fonction de cinq éléments précis à savoir les coûts de conception et de réalisation ; l’installation de la plateforme technologique et du parc informatique ; la mobilisation du personnel ainsi que les frais de logistique et les frais de déplacement. Le plus grand poste de dépense reste la mise en place de la plateforme technologique (LMS ou LCMS) et son coût total dépend généralement de la solution retenue et du nombre d’apprenants.

En ce qui concerne les coûts de conception et de réalisation, même s’ils sont assez élevés lors de la mise en place de la solution, il reste que le retour sur investissement est rapide et se ressent dès le lancement du programme.

La mobilisation des personnels est optimisée par la mise en place des formations en ligne. Enfin, les frais de logistique (qui regroupent la location de salle de formation, etc.) sont nuls puisque les formations se font en ligne, ce qui suppose moins de coûts engagés. Il en est de même pour les frais de déplacement qui sont inexistants. C’est d’ailleurs l’un des plus grands atouts de l’e-learning car cela permet aux entreprises de faire de réelles économies par rapport aux formations en présentiel classique.

Articles similaires :

  1. Comment financer ses études par correspondance ?
  2. Comment se déroule une formation en ligne ?
  3. Comment bien choisir son centre de formation à distance?