Chalkboard Éducation

La start-up Chalkboard Éducation vient de développer un programme d’e-learning à destination des universités. La singularité de cette formation en ligne, c’est qu’elle ne requiert pas l’utilisation d’internet. Focus sur ce type de formation des plus innovants.

Chalkboard, une application innovante

Basée au Ghana, la start-up Chalkboard Éducation vient de dévoiler sa solution d’apprentissage en e-learning qui n’a pas besoin d’une connexion Internet pour fonctionner. Comme on sait que le coût d’un abonnement à une offre Internet est exorbitant en Afrique, cette offre de formation s’avère des plus intéressantes. Conçue pour former les jeunes aux divers métiers, Chalkboard a été développée en France par de jeunes entrepreneurs africains. Ils ont ensuite ramené leur petite trouvaille à Ghana où un premier test bêta test a été réalisée avec la collaboration de l’université du Ghana, à Accra.

L’application rend bien et la start-up bénéficie d’une subvention de plus de 25.000 €, accordée par la Banque publique d’investissement français (BpiFrance) pour son lancement. Près de 1600 étudiants ghanéens de différentes universités ont ainsi téléchargé l’application sur l’année scolaire 2016-2017.

Un lancement en grande pompe pour Chalkboard

Le principe de Chalkboard est simple : l’application est directement installée sur les Smartphones des étudiants, leur permettant ainsi d’accéder plus facilement à ses cours, aux exercices et aux tests grâce à la technologie USSD (Unstructured Supplementary Service Data).À noter que l’accès aux contenus et les réponses de l’étudiant se font par SMS. Si l’application est actuellement disponible au Ghana, elle le sera bientôt au Kenya, au Burkina Faso et Au Nigeria.

Lancée au bon moment, l’application en a terminé avec sa phase de test, il reste plus qu’à le commercialiser, ce qui reste un véritable défi pour ses concepteurs. Pour le lancement, Chalkboard Education bénéficiera de l’aide de la fondation suisse Jacobs, en Côte d’Ivoire et du « fonds d’impact » Trecc (Transformer l’éducation dans les communautés productrices de cacao) qui vient de lui accorder une subvention d’un montant de 200 000 euros.

Les clients cibles de l’application

À qui vendre l’application ? La start-up vise tout particulièrement les ONG et les universités privées qui sont très nombreuses au Ghana. Les universités peuvent par la suite décider de mettre l’application à disposition des étudiants de manière gratuite ou  non. Les tarifs seront établis en fonction du système éducatif de chaque pays, du type d’université, du nombre d’étudiants et du nombre de cours.

Contrairement aux formations en ligne classiques, l’application ne requiert pas l’accès à Internet. Les étudiants peuvent accéder aux cours chez eux et allier les bénéfices de la formation en ligne au présentiel, car ils pourront toujours demander des compléments d’information lors des cours en salle. Avec ce type de solution, les étudiants sont devenus plus participatifs et la compréhension des contenus est simplifiée.

Les concepteurs de cette solution de formation espèrent une rentabilité globale dans cinq ans et une expansion de son activité dans le reste de l’Afrique. Pour y arriver, Chalkboard Éducation va lancer prochainement une levée de fonds qui lui permettra d’avoir le fonds nécessaire pour financer son expansion au Kenya, au Nigeria et au Burkina Faso.

Articles similaires :

  1. Se réorienter sans quitter son emploi, est-ce faisable à distance ?
  2. Est-ce que la partie de l’enseignement à distance qui se fait par le biais d’Internet n’est accessible que de chez soi ?
  3. Le video-learning sur mesure est la suite logique à l’e-learning