babbel

L’application Babbel a réussi à séduire des millions d’utilisateurs et elle vient récemment de lever 22 millions de dollars pour le développement de son activité entre les États-Unis et l’Europe. Connue pour sa spécialisation dans le domaine de l’apprentissage des langues, elle peut se targuer d’être leleader dans le domaine.

Une solution d’apprentissage de choix

Babbel se démarque par la diversité des langues qu’elle propose. Entre l’anglais, l’allemand, le portugais, l’italien le français, l’espagnol, le turc, le Brésil, le polonais, le russe, l’indonésien, le néerlandais, le suédois et le danois, tout le monde sera servi.

 Plus de 100 millions de personnes à travers le monde ont choisi d’apprendre la langue avec l’application Babbel et si l’on sait que l’e-learning est l’avenir de l’apprentissage, on comprend mieux l’intérêt de ces personnes pour l’application. L’application vise notamment tous ceux qui n’ont pas le temps ou l’enthousiasme requis pour assister aux cours traditionnelles en ligne. Rien qu’en 2013, Babbel enregistrait plus d’un million de nouveaux inscrits en France. Si la version gratuite continue de séduire, il reste que l’accès payant représente également une part non indéniable de leur marché.

Un fonds de près de 22 millions de dollars

Babbel est une application d’apprentissage des langues en ligne d’origine allemande connue et utilisée par des millions de personnes. Elle vient récemment de lever près de 22 millions de dollars pour un développement entre l’Europe et les États-Unis. En effet, même avec un déploiement important à travers le monde, la société berlinoise souhaite encore booster son activité. Son service d’apprentissage des langues fait notamment des adeptes de tout âge et comme il est disponible via Internet et des applications mobiles, cela augmente d’autant plus son accessibilité.

Babbel a été lancé en 2008, mais n’a vraiment commencé à connaitre un vif succès qu’en 2011. La société s’est appuyée à ses débuts sur un modèle d’abonnement avant de suivre un parcours exemplaire. Disponible depuis plus de quatre ans sur les plateformes tels que Google Play et l’App Store d’Apple en téléchargement libre. Le succès est tel qu’actuellement l’application Babbel enregistre plus de 100 000 téléchargements en une journée.

Un projet de développement sur le long terme

C’est surtout l’engouement des gens pour l’apprentissage de nouvelles langues plus facilement qui confère tant sa renommée à Babbel. Entre quelques campagnes publicitaires bien rodées et un positionnement travaillé sur Internet, elle a réussi à se poser comme la poule aux œufs d’or que tous les investisseurs s’arrachent.

Dans le cadre de son développement, Babbel vient de lever 22 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. Parmi les nouveaux actionnaires, on retrouve alors Scottish Equity Partners qui vient rejoindre Nokia Growth Partners, Reed Elsevier Ventures, et VC Fonds Technologie Berlin. Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’elle fait une levée de fonds. En effet, la société berlinoise avait déjà réussir à rassembler 10 millions de dollars en 2013.

Face à des adversaires tels que Duolingo, Busuu ou encore LiveMocha, Babbel n’a rien à craindre. À l’heure actuelle, la société berlinoise compte 350 employés déployés entre New York et Berlin et elle ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle entend s’attaquer aux États-Unis à partir de l’année prochaine. Même si Babbel n’a pas détaillé le nombre de clients actifs pour sa plateforme d’e-learning, on sait déjà qu’elle a réussi à s’ériger un marché de choix.

Articles similaires :

  1. Microsoft participe au développement du e-learning en Afrique
  2. Un logiciel de e-learning pour limiter le temps passé sur Facebook par vos enfants
  3. Un programme de E-learning pour lutter contre l’hypertension pulmonaire