Traduction de la LSF

Les nouvelles technologies facilitent de plus en plus la vie des personnes atteintes d’un handicap physique les empêchant de communiquer facilement avec leur entourage. Dorénavant, les proches des malentendants n’auront plus besoin d’apprendre à parler la langue des signes pour avoir une conversation avec les sourds et muets. Grâce à des designers chinois, de nouveaux gadgets sous forme d’un bracelet et de bagues vont bientôt voir le jour et serviront d’interprètes pour faciliter l’échange entre entendants et malentendants.

Une traduction instantanée sous forme de son et de texte

Une série d’accessoires, imaginés par des ingénieurs et designers asiatiques, permet de traduire la langue des signes en son et en texte ce qui facilitera évidemment la communication entre une personne sourde et une personne entendante. Ce traducteur de langue des signes est composé d’un bracelet et d’une série de bagues. Cet ensemble renferme une fonctionnalité  qui détecte les mouvements des mains et des doigts des personnes muettes pour les traduire instantanément en messages vocaux que l’interlocuteur entend via un haut-parleur intégré dans le bracelet.  

Par ailleurs, l’appareil traduit sous forme écrite les paroles de l’interlocuteur sur un petit écran du bracelet. Ainsi, l’utilisateur n’a pas besoin de lire sur les lèvres pour comprendre les paroles émises par l’autre personne. Et ce n’est pas tout, un système intégré à l’appareil permet à son utilisateur d’enregistrer au préalable des gestuelles des doigts et des mains avec leur signification correspondante pour permettre une traduction plus rapide et plus facile des paroles lors d’une conversation.

Une technologie pratique et fonctionnelle pour la langue des signes

Côté design, l’appareil est très esthétique et peut être porté sans gêne vu son côté fonctionnel et pratique. Les concepteurs de l’appareil ont pensé à tout, des compartiments dédiés à ranger les bagues dans le bracelet après chaque utilisation rendent le gadget à la fois beau et pratique.

Encore en phase de conception, l’appareil imaginé par Cao Zu-Wei, Hu Ya-Chun, Huang Ching-Lan, Liao Po-Yang, Tsai Yu-Chi et Yang Yi-Hsien a déjà remporté un prix Reddot Design Award 2014. Une chose est sûre, la commercialisation de ce traducteur de langue des signes sera un véritable succès.

Articles similaires :

  1. L’apprentissage de la langue des signes en ligne
  2. NTT Docomo présente des lunettes connectées pour une traduction instantanée des langues
  3. SIGMO, l’outil de traduction instantanée bientôt disponible